accueil NEWchuber.blog.lemonde.fr  version light (sans photos pour bas débits)  édito  NEW Plan du site  NEWgaleriesphotos  NEWdiaporamabestof  diaporamas  contact deutsche version    english version  bilinguisme1  bilinguisme2  bilinguisme3  bilinguisme4   graphie de l'alsacien  handicap mental  sida Afrique1  sida Afrique2  reflux gastro-oesophagien  cas cliniques  Albert Schweitzer  civilisation,éthique1  civilisation,éthique2  pédiatrie,Port-Gentil  intoxications pétrole  guide santé famille  soins de santé primaires  droits de l'enfant  liens  biblio Alsace  biblio Afrique  souvenirs  vidéo sida  photos Europe  photos Afrique  musiques  forum-bis  guest book

     accueil  Dernière modification:07/07/06    POUR ARRÊTER LA MUSIQUE VEUILLEZ CLIQUER SUR le BOUTON X "ARRÊTER" DE VOTRE NAVIGATEUR CI-DESSUS

Search this site powered by FreeFind

pour chercher sur ce site :  entrez votre mot-clef ci-dessus puis " find ! "

Bilinguisme 1, bilinguisme 2, bilinguisme 3, bilinguisme 4

Hud1.jpg (47811 octets) Hud2.jpg (123384 octets) Hudlettb.jpg (81922 octets) vinals.jpg (64087 octets) graphals1.JPG (69315 octets) graphals2.JPG (46238 octets)  

graphals3.JPG (89399 octets) graphals4.JPG (147495 octets) graphals5.JPG (116212 octets) graphals6.JPG (80457 octets) graphals7.JPG (74400 octets) graphals8.JPG (53807 octets) graphals9.JPG (72583 octets) graphals10.JPG (36662 octets) alsassim.JPG (113320 octets)

CHARTE  DE LA GRAPHIE HARMONISEE DES PARLERS ALSACIEN

( Système GRAPHAL/GERIPA)

         Recommandations pour optimiser l’écriture et la lecture des variantes dialectales 

          GERIPA " Groupe d'études et de recherches interdisciplinaires sur le plurilinguisme en Alsace et en Europe " (Dir. Albert Hudlett) SYMPOSIUM Vers l'harmonisation de la graphie des parlers alsaciens " Elsassisch schriwe un lase : des isch e Pläsier" Date : Samedi 24 Mai 2003 ( de 9h à 17h ) Lieu : Institut Universitaire de Technologie Rue du Grillenbreit Colmar Organisateur : GERIPA " Groupe d'études et de recherches interdisciplinaires sur le plurilinguisme en Alsace et en Europe " (Université de Haute Alsace) Responsables scientifiques et contact : - Albert Hudlett, Professeur des Universités, germaniste, géolinguiste, Directeur du GERIPA Faculté des Lettres 10 rue des Frères Lumière 68 093 Mulhouse Cedex Tél. 00 33 (0)3 89 65 08 24 Fax. 00 33 (0)3 89 33 63 99 Mail  A.Hudlett@uha.fr           

Préambule 

La lecture d’un texte écrit en alsacien doit avant tout être un moment de plaisir ; pour qu’il puisse le goûter pleinement et l’apprécier, l’auteur doit épargner au lecteur la fastidieuse tâche du déchiffrage.

En effet, s’il existe un lien étroit entre la poéticité et la graphie, il existe également un rapport immédiat entre la réception et la lecture d’un poème.

Le regain d’intérêt des élèves et des étudiants ( écoles maternelles, primaires, collèges, lycées, universités et universités populaires d’Alsace ) pour les diverses facettes de l’expression dialectale de la langue régionale est évident, mais la multiplicité et la diversité des graphies représentent incontestablement pour les générations actuelles et futures une source de difficulté au niveau de la lecture, partant de son intelligibilité.

C’est pourquoi l’effervescence autour de la problématique de la configuration de la graphie interpelle tant les auteurs de textes écrits dans les différentes variantes locales que les enseignants appelés un jour à faire découvrir aux élèves le plaisir que leur procure la lecture de ces textes ou encore les phonéticiens sensibles aux débats qu’induit la fluctuation diatopique des graphies.  

Sont concernés par cette thématique tous ceux qui à un titre quelconque sont amenés à écrire et à  lire des textes en dialecte.  

Résolution 

- Vu la représentativité des participants au symposium ( nombre : 70 ; qualité : auteurs, hommes de lettres, comédiens, universitaires, phonéticiens, journalistes, étudiants, musiciens, animateurs de cours d’alsacien, enseignants, associations ) 

- Vu le débat contradictoire qui a eu lieu à la suite du travail de réflexion, des échanges de points de vue et de concertation dans les différents ateliers de réflexion installés lors du Symposium « Vers l’harmonisation de la graphie des parlers alsacien „ Elsassisch schriwe un lase : des isch e Pläsier » organisé le 24 mai 2003 à l’IUT de Colmar par le GERIPA « Groupe d’études et de recherches interdisciplinaires sur le plurilinguisme en Alsace et en Europe » dirigé par le Professeur Albert Hudlett de l’Université de Haute Alsace 

- Espérant pouvoir encourager la création poétique des auteurs en leur suggérant une démarche commune qui puisse susciter notamment auprès des jeunes le goût de lire un texte dans la version « originale », c’est-à-dire de respecter le phonétisme propre de la langue de l’auteur avant de le transposer dans toute autre variante dialectale ou d’en faire une lecture aménagée dans leur propre parler 

Les signataires de la présente CHARTE  DE LA GRAPHIE HARMONISEE DES PARLERS ALSACIENS 

- Jugent opportun d’harmoniser la graphie des diverses variantes alémaniques et franciques de l’espace dialectal alsacien 

- Conviennent après l’analyse de la convention d’écriture proposée par le GERIPA d’établir les Tableaux de correspondances entre les signes graphiques et leurs valeurs phonétiques respectives appelé  Système d’écriture GRAPHAL/GERIPA  (pages 2 à 8 ci-après) 

                        Système d’écriture GRAPHAL / GERIPA 

PARTIE UNE : Tableaux de correspondances phones – graphèmes 

La référence à l’A.P.I. et la description du phonème servent d’indications générales. La modification des traits pertinents d’un phonème entraîne la réalisation de phones spécifiques dans les parlers alsaciens. C’est notamment le cas des occlusives orales et des diphtongues pour lesquelles il n’existe de références ni en français ni en allemand.

Les graphèmes servant de référence sont imprimés en caractères gras.

Les exemples reflètent les diverses variantes des composantes franciques et alémaniques de l’espace géolinguistique alsacien. 

Abréviations et signes 

GERIPA : Groupe d’études et de recherches interdisciplinaires sur le plurilinguisme en Alsace et en Europe ( Université de Haute Alsace )

A.P.I. : Alphabet Phonétique International

R1, R2. : recommandations

V : voyelle

VV : voyelle doublée

VB : voyelle brève

VL : voyelle longue

C : consonne

CC : consonne doublée

C1C2 : plusieurs consonnes de nature différente

all. : allemand

fr. : français

ex. : exemple

var. : variante

;  ( point virgule ): sépare un groupe de variantes

[ ] : valeur phonétique du graphème

< > : graphème (signe graphique)

„ ...“: forme correspondante en allemand

_ : entraîne 

Durée des voyelles 

R1. La brièveté de la voyelle ( VB ) est indiquée par le doublement de la consonne

subséquente ( CC ) : 

V + CC _ VB : ex. Hüss  Haus 

R2. Dans la plupart des cas, on considère comme brève la voyelle suivie de plusieurs consonnes de nature différente ( C1C2 ) : 

V + C1C2 _ VB : ex. Waschp  Wespe 

R3. La voyelle longue ( VL ) est  indiquée par le doublement du signe graphique correspondant ( VV ) ou par < h >, signe d’allongement : ex. laar  leer, Wii  Wein, fàhre  fahren  

R4. Dans la combinaison V + C ( + V ) _ VL , il est recommandé de considérer la voyelle tonique ( V ) comme longue : ex. Schin   Schein,  schine  scheinen 

               Tableau A : PHONES VOCALIQUES ( VOYELLES ) 

 

A.P.I.

PHONES

REFERENCES

GRAPHEMES  / VARIANTES

EXEMPLES

[i:]

fermé et long

all. ihm, Liebe

fr. rive

< i >

var. < ii >

schine  scheinen  

Wii  Wein

diir  teuer

[i]

fermé et bref

all. Diplom

fr. ici

< i  >

Litt  Leute

bisse  beißen

sinni  seine

bikumme  bekommen

[e:]

fermé et long

all. geben,

Schnee, weh

< e  >

var. < ee, eh  >

jeder  jeder

Schnee  Schnee

weh  weh

[e]

proche de

all. Fisch et de fr. été

 

< é  >

( en instance )

Fésch  Fisch

Frénd  Freund

Schléssel Schlüssel

héwwe  halten“

Maidlé „ Mädchen

[є:]

ouvert et long

all. schälen, wählen

fr. rêve

< ä >

var. < ää, äh >

schäle  schälen

Ääl  Öl

Määr  Meer

Mähl  Mehl

wähle  wählen

[є]

ouvert et bref

all. fertig Wäsche

fr. paix

< e, ä >

hell  hell

ebbs  etwas

wejje  wegen

fertig   fertig

Wäsch  Wäsche

[]

voyelle atone

( schva ), différente du

< e > muet français

all. Wagen, gekauft, Hammer

< e >

schlofe  schlafen

gekàift  gekauft

bekumme  bekommen

verkàife  verkaufen

Hàmmer Hammer

Hémmel  Himmel

[a:]

palatal ( clair ) long

all. mager, Saal, Wahl

< a >

var. < aa, ah >

Wag  Weg

Jager  Jäger

Baam  Baum

Zahn  Zähne

[a]

palatal ( clair ) bref

all. machen Mann

fr. papa

< a >

Manner  Männer

Gassla   Gässlein

wagga  wegen

Maidla  Mädchen

[å:]

vélaire long

dit « a  suédois »

proche de fr. pâte

< à >

var. < àà, àh >

làde  laden

fàhre  fahren

Ààl   Aal

ààfànge  anfangen

[å]

vélaire bref

dit « a suédois »

proche de fr. tas

< à >

Mànn  Mann

Bàcke  Backen

àwwer  aber

àbfàhre  abfahren

[y:]

fermé et long

all. lügen, früh

fr. mur

< ü >

var. < üü, üh >

düre  dauern

Büür  Bauer

Ühr  Uhr

[y]

fermé et bref

all. überhaupt

fr. hutte

< ü >

düsche  tauschen

Hütt  Haut

[ø:]

fermé et long

all. Lösung Höhle

fr. feutre

< ö >

var. < öö, öh >

grö  grau

Fößbàll  Fußball

Höönd  Hund

[ø]

fermé et bref

fr. vœu

< ö >

Vöjjel  Vogel

Köwwel  Kugel

[œ:]

ouvert et long

fr. fleur

< œ >

  Tag

Hœnd  Hand

Bœm  Baum

[œ]

ouvert et bref

fr. œuf

< œ >

Bœwwe  Bogen

Vœwwel  Vogel

[u:]

fermé et long

all. Gruß, Kuh,

Schule

fr. tour

< u >

var. < uu, uh >

Dubel „ Dummkopf “

Ruß  Ruß 

suudle  sudeln

Struh  Stroh

[u]

fermé et bref

fr. tout

all. allzuviel

< u >

umbrénge  umbringen

Schnuffel  Schnauze

[U:]

ouvert et long

 

< ù >

var. < ùù, ùh ;

u, uu, uh >

Brùder  Bruder

Mùnet  Monat

Gùùf   Stecknadel “

[U]

ouvert et bref

all. Butter

< ù >

var. < u >

Grùmmbeer  Kartoffel

Bùtter  Butter

Wùrscht  Wurst

[o:]

fermé et long

all. Ofen, Kohle fr. aube, dôme

< o >

var. < oo, oh >

Ofe  Ofen,

lose  horchen “

Kohle  Kohle

Doorf  Dorf

[o]

fermé et bref

all. wodurch

fr. peau

< o >

offe  offen

Bodde  Boden

Hopfe  Hopfen

[o:]

ouvert et long

fr. port

< ò >

var. < òò, òh ; 

  o, oo, oh >

Bòde  Boden

Dròòg  Trog

hòhl   hohl

[o]

ouvert et bref

all. Koch, stottern

fr. poche

< ò >

var. < o >

Kòch  Koch

stòttere  stottern

Òrrigel  Orgel

Sòrje  Sorgen

     _____________________________________________________________________________

 Tableau B : DIPHTONGUES                                                                                   

A.P.I

PHONES

REFERENCES

GRAPHEMES /

VARIANTES

EXEMPLES  

[aU]

a + U ouvert

all. Baum, Auge

< au >

Baum  Baum

Auwe  Augen

[aI]

a + I ouvert

all. Kaiser, Heimat , zwei

< ai , aj > 

( en  instance )                 

Kaiser Kaiser

Baim  Bäume

Haimet  Heimat

zwai  zwei

Hajet  Heuernte “

[åi]

à vélaire + i fermé

 

< ài,  àj >

Fràj  Frau

Fràje  Frauen

Bàim  Baum

[ei]

e fermé + i fermé

 

< éi, éj >

( en instance)

dréi  drei

kéjje „ fallen “

[єi]

e ouvert + i fermé

 

< ei, ej >

( en instance )

drei  drei

frej   frei

Frejheit  Freiheit

[œi], [øi]

ö ouvert ou fermé + i fermé

 

< öi, öj >

Öje  Augen

Söj  Sau

Dröim  Traum

Schnöizer  Schnauzbart

[œy], [øy]

ö ouvert ou fermé + ü fermé

 

< öü >

schnöüfe  schnaufen

blöü  blau

[œo],]

ö ouvert + o

 

< öo, öe >

Höor  Haare

fermé ou e atone

 

 

Höer  Haare

[øa],]

 

ö fermé + a ou e

atone ( schva )

 

< öa, öe >

Föater  Futter

Föeter  Futter

[i]

i fermé + e atone ( schva )

 

 

< ie >

wie  wie

die  diese

Gries  Gries

schieße  schießen

[ia]

i fermé + a

 

 

< ia >

wia  wie

dia  diese

liab  lieb

niasa  niesen

[ea]

e fermé + a

 

< éa >

( en instance )

bréale  brüllen

[y]

ü fermé + e atone ( schva )

 

< üe >

hüeschde  husten

[ya]

ü fermé + a

 

< üa >

wüaschda  husten

[yø]

ü fermé + ö fermé

 

< üö >

Füöder  Futter

[oi]

o ouvert + i fermé

 

< òi, òj >

var. < oi, oj >

òj  auch

Bòim  Baum

Fròj  Frau

[Ui]

U ouvert + i fermé

 

< ùi, ùj >

var. < ui, uj >

Sùim  Saum

Sùj  Sau

           

        Tableau C : PHONES CONSONANTIQUES ( CONSONNES )

 

A.P.I.

PHONES

REFERENCES

GRAPHEMES / VARIANTES

EXEMPLES

[b]

occlusive bilabiale faible sonore

all. Ball

fr. beau

< b >

Bàll  Ball

Obe  Abend

Gràb  Grab

[p]

occlusive bilabiale forte sourde

all. Pass

fr. papa

 

< p >

Pund  Pund

ràppe  rappen

Ràpp  Raspel

[d]

occlusive alvéodentale faible sonore

all. Dorf

fr. danser

< d >

Dànn  Tanne

dànze  tanzen

redde  reden

Ràd  Rad

[t]

occlusive alvéodentale forte sourde

all. Tier

fr. tête

< t >

Tempel  Tempel

rette retten

dert  dort

[g]

occlusive vélaire faible sonore

all. Garten

fr. garde

< g >

Gàs  Gas

Wàge  Wagen

Wag  Weg

wagg  weg

[k]

occlusive vélaire forte sourde

all. Käse, Dreck, Haken, Wecker

fr. camp, écho

< k, ck >

Kas  Käse

Hoke  Haken

Wecker  Wecker

Drack  Dreck

[kv]

occlusive vélaire sourde et constrictive labiodentale sonore

all. Quelle

< qu >

Qualle  Quelle

quàtsche  quatschen

Quatsch  Zwetschge

Quéttig  Quittung

quatsche  quetschen

[ks]

occlusive vélaire sourde et sifflante sourde

all. Axt, Achse, Ochse

fr. taxe

< x , chs >

nix   nichts

Àx   Axt

Ochs  Ochse

Àchs  Achse

[m]

occlusive bilabiale nasale

all. Mutter

fr. flamme

< m >

Müeder  Mutter

 

[n]

occlusive alvéodentale nasale

all. Nest

fr. nid

< n >

Nascht  Nest

[ŋ]

occlusive vélaire nasale

all. Ding, Bank, bringen

fr. parking

< ng, nk >

Wéng  Wind

Bànk  Bank

brénge  bringen

mankmol  manchmal

                                                                                         

[pf]

mi-occlusive bilabiale

all. Pferd, stopfen, Zopf

< pf >

Pfaffer  Pfeffer

schepfe  schöpfen

Zopf  Zopf

[ts]

mi-occlusive alvéodentale

all. Zeit, sitzen

 

< z, tz >

Zitt  Zeit

tròtzdam  trotzdem

schétze  schützen

[tš]

mi-occlusive postalvéolaire

all. Quatsch

< tsch >

Tschabber „ Mütze, Hut“ rétsche  rutschen

Quàtsch  Quatsch

[f]

constrictive labiodentale sourde

all. Feder, Vater, Philosoph

fr. fille, phrase

< f, v, ph  >

Fader  Feder

kàife  kaufen

Vàdder  Vater

Narv  Nerv

Philosoph  Philosoph

[v]

constrictive labiodentale sonore

all. Wagen,

fr. vivre, wagon

< w >

Winn  Wein

erwe  erben

Feewer  Fieber

[s]

constrictive alvéolaire sourde

all. Haus, draußen, Kuss

Gruß

fr. soleil

< s, ß, ss >

lase  lesen

Stroß  Straße

sieß  süß

Gàss  Gasse

dàss  dass

dàs  das

dusse  draußen

[š]

constrictive postalvéolaire sourde (chuintante)

all. Schuss, Spiel, Storch,

löschen, Rausch

fr. cher

< sch, sp, st

schp, scht >

var. < schb,

schd  >

Schuss  Schuss

Speel  Spiel

Storik  Storch

lésche  löschen

Waschp Wespe

koschte  kosten

isch  ich

Schlüsch  Schlauch

[ç]

constrictive palatale postérieure  ich-Laut 

all. ich, leicht,

Löcher

< ch >

ich  ich

licht  leicht

Lécher  Löcher

Kiche  Küche

[j]

constrictive

palatale sonore

all. jeder, Jäger

fr. yole

< j >

jeder   jeder

Jäjer  Jäger

Wàje  Wagen

Waj  Weg

[x]

constrictive vélaire sourde

ach-Laut 

all. Buch, rauchen

< ch >

éch  ich

Lòch  Loch

roiche  rauchen

Chéng  Kind

Chélche  Kirche

Chriz  Kreuz

chu  kommen

[h]

h „aspiré“

all. Huhn, Haufen, Freiheit

< h >

Höhn  Huhn

Hüffe  Haufen

Frejheit  Freiheit

[r]

constrictive alvéolaire ou vélaire ; liquide vibrante 

all. Ruhe,

fahren, Narr

fr. rare

< r >

toutes variantes locales ou individuelles confondues

Rüehj  Ruhe

fàhre  fahren

Nàrr  Narr

[l]

 

constrictive latérale ou liquide

all. Liebe, alle, Ball

fr. lit

 

< l >

Lieb Liebe

àlle  alle

Bàll  Ball

- Recommandent à partir d’aujourd’hui ce système d’écriture proposé par le GERIPA et amendé par les participants au Symposium du 24 mai 2003 comme la référence de la graphie  harmonisée des variantes dialectales alsaciennes. 

Charte établie et adoptée à Colmar le 24 mai 2003 

Signé

Albert Hudlett, professeur de géolinguistique à l’Université de Haute Alsace (Mulhouse)

Responsable du GERIPA

Suivent les noms et qualités des signataires de la Charte de la graphie harmonisée des parlers alsaciens (Document original déposé et archivé à l’Université de Haute Alsace)

GERIPA " Groupe d'études et de recherches interdisciplinaires sur le plurilinguisme en Alsace et en Europe " (Dir. Albert Hudlett)  

SYMPOSIUM Vers l'harmonisation de la graphie des parlers alsaciens " Elsassisch schriwe un lase : des isch e Pläsier" Date : Samedi 24 Mai 2003 ( de 9h à 17h ) Lieu : Institut Universitaire de Technologie Rue du Grillenbreit Colmar Organisateur : GERIPA " Groupe d'études et de recherches interdisciplinaires sur le plurilinguisme en Alsace et en Europe " (Université de Haute Alsace) Responsables scientifiques et contact : - Albert Hudlett, Professeur des Universités, germaniste, géolinguiste, Directeur du GERIPA Faculté des Lettres 10 rue des Frères Lumière 68 093 Mulhouse Cedex Tél. 00 33 (0)3 89 65 08 24 Fax. 00 33 (0)3 89 33 63 99 Mail  A.Hudlett@uha.fr  - Edgar Zeidler, Docteur en linguistique, germaniste, Chargé du cours d'alsacien dans le Diplôme Universitaire de Langues et Cultures d'Alsace (DULCA) à la Faculté des Lettres Envoi de l'information et des invitations (début avril 03) : étape franchie Enregistrement de la réponse des invités (pour le 10 mai 03) : Diffusion du programme définitif, liste des participants ( 15 mai 03) : Mulhouse avril 2003 Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous inviter au Symposium sur la graphie des parlers alsaciens. La lecture d'un texte écrit en alsacien doit avant tout être un moment de plaisir ; pour le goûter pleinement et l'apprécier, l'auteur doit épargner au lecteur la fastidieuse tâche du déchiffrage. En effet, s'il existe un lien étroit entre la poéticité et la graphie, il existe également un rapport immédiat entre la réception et la lecture d'un poème. Le regain d'intérêt des élèves ( écoles maternelles, primaires, collèges, lycées et étudiants ) pour les diverses facettes de notre langue régionale dans son expression dialectale est évident, mais la multiplicité et la diversité des graphies représentent incontestablement pour les générations actuelles et futures une source de difficulté au niveau de la lecture, partant de son intelligibilité. C'est pourquoi l'effervescence autour de la problématique de la configuration de la graphie interpelle tant les auteurs de textes écrits dans les différentes variantes locales que les enseignants appelés un jour à faire découvrir aux élèves le plaisir que leur procure la lecture de ces textes ou encore les phonéticiens sensibles aux débats qu'induit la fluctuation des graphies. Sont concernés par cette mise en commun tous ceux qui à un titre quelconque sont amenés à écrire et à lire des textes en dialecte. En effet, cette manifestation a pour objets essentiels d'échanger nos points de vue et prendre conscience de l'opportunité d'harmoniser la graphie de nos divers parlers. Il s'agit d'une journée de réflexion sur l'établissement d'un tableau de correspondances entre les signes graphiques et leurs valeurs phonétiques respectives. Il n'est pas question d'entraver la création poétique des auteurs, mais de leur suggérer une démarche commune qui puisse susciter notamment auprès des jeunes le goût de lire un texte dans la version " originale ", c'est-à-dire respecter le phonétisme propre de la langue de l'auteur avant de le transposer dans tout autre dialecte, c'est-à-dire en faire une lecture aménagée dans le propre dialecte du lecteur (= variante), tentative hésitante qui souvent se solde malheureusement par la perte de la musicalité, à savoir la richesse poétique du texte. Le moment nous semble venu d'accorder nos violons pour instaurer à l'échelle de notre aire dialectale une graphie qui puisse à la fois satisfaire au génie poétique et aux exigences des créateurs et répondre aux attentes des lecteurs, c'est-à-dire faciliter à ces derniers l'accès aux textes quel qu'en soit le genre. Soyez les bienvenus à cette importante journée qui pourrait marquer le début d'une nouvelle conception de la graphie et d'une démarche consensuelle en vue de la pérennisation de la langue régionale. Nous avons besoin de votre avis. Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de nos cordiales salutations. PROGRAMME PROVISOIRE DE LA JOURNEE DU 24 MAI 2003 Langues du symposium : Français et toutes les variantes de la langue régionale A partir de 8h30 : Accueil des participants à l'IUT de Colmar 34 rue du Grillenbreit 9h00 : Allocution de bienvenue et ouverture du symposium par un représentant de l'Université 9h15 : Introduction à la thématique et présentation des objectifs ( M. Albert Hudlett, UHA, responsable du GERIPA) 9h30 : Lecture de poème Table ronde : auteurs, acteurs, lecteurs, enseignants, apprenants, linguistes ( phonéticiens) La synopsis géolinguistique Poéticité et graphie Le plaisir de lire l'alsacien (les variantes phonétiques d'un même texte) Les chances de la renaissance de la langue régionale passent par la graphie De l'utilité d'une charte de la graphie unifiée des parlers alsaciens 10h30 : Mise en place des ateliers (M. E. Zeidler, UHA) et début des travaux 12h30 : Déjeuner (restauration sur place) 14h : Séance plénière Conclusions des ateliers et discussion 15h : Présentation du Tableau des correspondances et proposition d'adoption de chaque signe (Projection sur écran) 16h : Proposition de la " Charte de la graphie des parlers alsaciens " (GRAPHAL-UHA) 17h : Fin du colloque Composition et objectifs des ateliers : - Un atelier accueillera au maximum 15 personnes - Les ateliers refléteront de façon indifférenciée les chatoiements des parlers de notre région Fonctionnement - Ecoute d'un choix de textes courts (poèmes et prose) et transcription de cet échantillonnage - Lecture de textes divers reflétant quelques variantes diatopiques Objectifs - Découverte et localisation des différences phonétiques et graphiques - Discrimination auditive en vue du Tableau des correspondances Phonétique/Graphie assortis d'exemples Discussion en vue de l'établissement du tableau de correspondances graphie/phonétique - De l'utilité d'un compromis en vue de l'objectif par rapport au lecteur et à la mission des auteurs GERIPA Université de Haute Alsace S Y M P O S I U M Vers l'harmonisation de la graphie des parlers alsaciens " Elsassisch schriwe un lase : des isch e Pläsier" Date : 24 mai 2003 ( de 9h à 17h ) Lieu : Institut Universitaire de Technologie Rue du Grillenbreit Colmar C O U P O N - R E P O N S E A renvoyer avant le 10 mai 2003 à Albert Hudlett, Professeur des Universités, germaniste, géolinguiste, Directeur du GERIPA Faculté des Lettres 10 rue des Frères Lumière 68 093 Mulhouse Cedex Tél. 00 33 (0)3 89 65 08 24 Fax. 00 33 (0)3 89 33 63 99 Mail :  A.Hudlett@uha.fr  

musique Gaby (Bashung)

Copyright © 2000-2005  Tous droits réservés contact mail  tel +33 (0)3 89 31 85 72